Un an après la mort de Marie Laforêt

La chanteuse Marie Laforêt qui venait de fêter ses 80 ans est décédée le 2 novembre 2019 en Suisse. Cette dernière a laissé derrière elle une carrière artistique et cinématographique qui a marqué plusieurs générations. Le magazine Gala a récemment déclaré la vrai raison de la mort de Marie Laforêt dévoilée par sa fille Debora Kahn-Sriber.

La comédienne et chanteuse Marie Laforêt est morte en Suisse, habitant depuis 1978. La vie de Marie Laforêt n’a pas été aussi facile que son public l’on croyait. Son enfance n’était pas agréable, cette dernière a subit un viol à l’âgé de trois ans, ce qu’elle avait déjà révélé en 1998 à Paris Match. « Il s’est mis à venir à la maison tous les après-midi, à l’heure où je faisais la sieste dans mon petit lit. Quand ma mère rentrait, elle constatait bien que j’avais des marques sur le corps, des bleus, des ecchymoses, mais elle pensait que j’avais essayé de me balancer contre mon lit, que je m’étais cognée… », a déclaré Marie Laforêt au journaliste Philippe Berti à propos de son agresseur.

Marie Laforêt a déclaré que ce n’est qu’en 1983 que la scène du viol commis contre elle, lui est revenue en mémoire. « Un jour, j’ai revécu la scène d’un coup, comme on reçoit une déferlante. L’odorat, l’ouïe, tous mes sens revenaient en même temps. Mon esprit est retourné sur le lieu du crime, si j’ose dire. Et là, je me suis souvenue du nom du monsieur, de la pièce, de la couleur de son pantalon de son aspect physique. Je me souvenais absolument de tout », a confie-t-elle à Paris Match.

Marie Laforêt a précisé que 6 mois après son viol, cette dernière a eu le courage d’en parler à sa mère. Elle a affirmé que sa mère a cru à son viol mais a eu une réaction choquante telle qu’elle a décrite Marie Laforêt : Elle m’a fait une réponse étrange. Elle m’a dit : “Comment ? C’était le père qui te faisait ça ! À un moment, j’ai pensé que c’était peut-être le fils !” Comme si c’était une excuse, s’était souvenue Marie Laforêt avec effroi. Le fils de ce monsieur avait 5 ans. Et ma mère avait interprété mes plaies comme la conséquence d’un jeu cruel entre enfants”.

Récemment, au cours d’un interview avec le magazine Gala, Debora Kahn-Sriber a annoncé la raison principale du décès de sa maman en plus de l’état psychique dans lequel elle était pendant toute sa vie “Ma mère souffrait d’un cancer des os qui s’était généralisé”.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.