Bertrand Cantat dans la tumulte

Alors que Bertrand Cantat avait annoncé son retour pour les festivités de l’été, le chanteur est à nouveau au cœur d’une polémique pour le meurtre de Marie Trintignant en 2003. Bien qu’il ait payé sa dette envers l’Etat et la justice, certains ne voient pas son retour d’un bon œil.

En août 2003, Marie Trintignant laissait un grand vide après sa disparition. Condamné à huit ans de réclusion criminelle pour son meurtre, Bertrand Cantat est libéré en 2007 et fait un retour progressif sur le devant de la scène. Même s’il a purgé sa peine, son actuelle tournée pose problème, et le chanteur se heurte à de violentes pressions venant de plusieurs collectifs féministes.

Il a en effet du prendre la décision d’annuler sa venue aux festivals d’été pour mettre fin à toutes les polémiques. Certains de ses concerts ont également été annulés. Mais le ton monte du côté des politiques. En effet, la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen a déclaré “Bertrand Cantat a payé, il a le droit de vivre sa vie.”

Peu de temps après, le chanteur a posté un message sur son compte Facebook afin de revenir sur sa condamnation :

“Il est des trous noirs dans le tissu de la vie, qui ne se comblent pas. Je n’ai cependant jamais cherché à me dérober aux conséquences et donc à la justice. J’ai payé pour la dette à laquelle la justice m’a condamné. J’ai purgé ma peine. Je n’ai pas bénéficié de privilèges. Je souhaite aujourd’hui, au même titre que n’importe quel citoyen, le droit à la réinsertion. Le droit d’exercer mon métier, le droit pour mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie. Le droit pour le public de se rendre à mes concerts et d’écouter ma musique.”

Il avait été déprogrammé de deux festivals avant de, lui-même, tous les annuler. La mère de Marie Trintigant ne comprend pas que l’homme qui a tué sa fille puisse revenir sur scène. “Comment se fait-il, qu’un homme où on sait qu’il a tué… Ça n’est pas un mystère. Comment ose-t-il ? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse, qu’il aille sur scène.”

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.